Les travailleurs du Réveil (Québecor) au Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoivent des appuis de la FTQ régionale

Rassemblement à saveur régionaliste

Sylvain St-Onge, directeur du Conseil régional FTQ et membre du SCEP local 50Q, portant fièrement les drapeaux de la FTQ et de la région. (Photo : Samuel Pinel-Roy)

Sylvain St-Onge, directeur du Conseil régional FTQ et membre du SCEP local 50Q, portant fièrement les drapeaux de la FTQ et de la région. (Photo : Samuel Pinel-Roy)

Le Quotidien – (CHICOUTIMI) La présence du président et chef de la direction de Quebecor, Pierre-Karl Péladeau, au Montagnais, où il avait été invité à prononcer une conférence par le Rendez-vous des gens d’affaires, a été le prétexte pour tenir un grand rassemblement à saveur régionaliste sur le stationnement de l’édifice. Plus de 200 personnes, membres de différentes allégeances syndicales, de groupes sociocommunautaires, étudiants, représentants politiques, ont pris part à cet événement pour montrer leur appui aux syndiqués en lock-out du journal Le Réveil.

«C’est important d’être là, peu importe l’allégeance syndicale. Il y a de plus en plus de situations où nous allons devoir travailler ensemble pour des causes communes. Si nous ne faisons pas preuve de solidarité, nous allons en payer le prix», souligne Sylvain St-Onge, un travailleur d’AbitibiBowater qui fait partie du Conseil régional de la FTQ et qui portait fièrement le drapeau de la région comme une cape.

Durant plus d’une heure, ils ont scandé des slogans et écouté les discours de différents représentants. Ils souhaitaient démontrer qu’ils appuient la lutte du Syndicat des travailleurs des Éditions du Réveil (CSN) pour conserver des emplois dans la région.