Une pétition pour protéger le droit à la négociation

Rencontre avec le député du Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier.

De gauche à droite : Alexandre Cloutier, Robin Cote, Marc Maltais et Patrick Gloutney. Photo : Jean Briand

L’imposition des conditions de travail dans le secteur municipal est un enjeu fondamental non seulement pour les employés municipaux, mais pour tous les travailleurs syndiqués qui voient ainsi leur droit à la libre négociation brimé.

En échange du nouveau pacte fiscal, le gouvernement donnerait aux municipalités le pouvoir de décréter les conditions de travail des 32 000 employés ( cols bleus et blancs ) syndiqués dans 300 municipalités. À la FTQ, nous craignons que cette modification au Code du travail puisse, éventuellement, être étendue à d’autres secteurs (public, parapublic et privé ).

Dans le cadre de la campagne du SCFP-FTQ « Égal à Égal », nous avons rencontré le député du Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, pour le sensibiliser à notre cause. Celui-ci accueille favorablement nos arguments et partage nos inquiétudes tout en nous assurant de son appui. Il s’est engagé à apporter nos revendications aux instances du PQ.

Nous vous invitons à signer la pétition suivante: ftq.qc.ca/actualites/une-petition-pour-proteger-le-droit-a-la-negociation.