Thème: Uncategorized
2014.12.03

Dur coup pour les 50 travailleurs d’Atelier d’Usinage d’Arvida

Pas moins d’une cinquantaine de travailleurs syndiqués se retrouvent à la rue en plein mois de décembre et subiront des pertes moyennes de 5 000$ par employé à la suite de la fermeture de l’Atelier d’Usinage d’Arvida qui a fermé ses portes pour cause de faillite le vendredi, 28 novembre dernier, après 38 ans d’opérations. Les travailleurs touchés ont entre 6 et 35 ans d’ancienneté. SOURCE : Gervais Martin Président UNIFOR section locale 2004-Q ET EX-TRAVAILLEURS D'ATELIER D'USINAGE D'ARVIDA Lire la suite

2014.10.27

Tournée de la FTQ à Alma le 11 novembre Daniel Boyer, président de la FTQ - Magali Picard-AFPC Alain Croteau-MÉTALLOS - Jean-Pierre Ouellet-SQEES-298 - Raymond Larcher-UES 800 - Marcelle Perron, VP FTQ Condition féminine

À L’HÔTEL UNIVERSEL D’ALMA À 17H30 UN GOÛTER GRATUIT VOUS SERA SERVI : PRIÈRE DE CONFIRMER VOTRE PRÉSENCE DÈS RÉCEPTION DE CE MESSAGE AU 418 699-0199 OU AU ftqsaglac@ftq.qc.ca ) EN PLUS DE VENIR RENCONTRER LA FTQ, VENEZ RENCONTRER VOS DIRIGEANTE ET DIRIGEANTS ! Lire la suite

2014.10.21

TOURNÉE DE LA FTQ À ALMA LE 11 NOVEMBRE 2014NOUVELLE INFORMATION

Nous venons d’avoir la confirmation des personnes de la direction qui accompagneront le confrère Daniel Boyer, président de la FTQ, lors de la tournée de la FTQ dans notre région. Il s’agit de : Magali Picard, vice-présidente exécutive Région du Québec ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE Alain Croteau, adjoint au directeur du District 5 SYNDICAT DES MÉTALLOS Jean-Pierre Ouellet, président SYNDICAT QUÉBÉCOIS DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS DE SERVICE (SQEES-298) EN PLUS DE VENIR RENCONTRER LA FTQ, VENEZ RENCONTRER VOS DIRIGEANTE ET DIRIGEANTS ! N’OUBLIEZ PAS DE RÉSERVER AU 418 699-0199 OU AU ftqsaglac@ftq.qc.ca (pour le repas). Lire la suite

2014.10.09

"Ensemble pour un monde plus juste"

L’année 2014-2015 s’annonce bien remplie pour la FTQ, ses syndicats affiliés et ses conseils régionaux ! Une année qui sera particulièrement colorée par la campagne « Ensemble pour un monde plus juste » mise de l’avant à la suite du dernier Congrès de la FTQ. Dans le cadre de cette campagne, la FTQ vient à la rencontre de ses membres pour renouveler le contact avec elles et avec eux. Elle veut le faire d’abord avec les membres, mais aussi avec la société en général. La FTQ vient dialoguer et nous mobiliser, tous et toutes ensemble, afin de freiner la montée de la droite, répondre à son discours trop souvent démagogique et à ses attaques virulentes contre nos acquis sociaux et nos conditions de vie et de travail, tant au fédéral qu’au provincial. La FTQ entend promouvoir la pertinence du mouvement syndical et nous redonner la fierté d’être syndiqués. Elle mise sur la force des membres FTQ pour remporter cette bataille ! Le président de la FTQ, le confrère Daniel Boyer et des membres de la direction seront dans notre région le 11 novembre prochain. Lire la suite

2014.04.30

Un seul 1er mai... deux activités!

La fête des travailleuses et travailleurs arrive à grand pas! Moment pour souligner les luttes ouvrières et les luttes populaires que nous menons solidairement de façon quotidienne; cette journée nous permet aussi de nous faire entendre haut et fort! Venez la célébrer avec l'intersyndical ou le NPD! 1) Avec l’Intersyndical Sous la thématique Contre les politiques d’austérité : CONTRE-ATTAQUONS!, une marche de solidarité et un dîner hot-dog sont organisés dans la région. OÙ : Sur le terrain de l’ancien restaurant Le Deauville QUAND : Jeudi, 1er mai 2014, de 11 h 30 à 13 h 30, au 720 boulevard Talbot à Chicoutimi. L’occasion sera saisie afin de faire une démonstration claire de notre solidarité avec nos amies et amis lockoutés du Syndicat démocratique des employé-es de garage du Saguenay – Lac St-Jean, en conflit de travail depuis près de 14 mois. Consultez la page Facebook de l'événement. Télécharger l'affiche. Lire la suite

2013.09.20

Le syndicat Unifor et la FTQ réclament des mesures immédiates pour les travailleurs et travailleuses de la forêt

Dolbeau, le 20 septembre 2013 - Bien que le syndicat Unifor et la FTQ se réjouissent de la tenue d’un sommet sur la forêt - d’autant plus qu’il se tiendra en région - et des investissements en sylviculture annoncés cet après-midi par la première ministre Pauline Marois , les deux porte-paroles présents rappellent que le gouvernement du Parti québécois a manqué plusieurs occasions de régler des problèmes fondamentaux auxquels sont confrontés les travailleurs de la forêt depuis l’entrée en vigueur du régime forestier québécois en avril 2013. « Nous pensions honnêtement que suite à notre comparution en commission parlementaire, en décembre dernier, la situation serait corrigée malheureusement rien n’a été fait », ont déploré Renaud Gagné, directeur adjoint d’Unifor-Québec et Jean-Marc Crevier, conseiller régional de la FTQ. Un régime forestier qui ne tient pas compte de la main d’oeuvre Le syndicat Unifor est l’organisation qui représente le plus de travailleurs dans la forêt au Québec et est justement à compléter un état de la situation près de 5 mois et demi après l’entrée en vigueur du nouveau régime forestier. Depuis plus de 4 ans déjà, Unifor dénonce le fait que le droit à la syndicalisation (incluant tous les doits des travailleurs et travailleuses qui en découlent) n’ait pas été tenu en compte dans cette importante refonte du régime forestier. « Alors que nous avons participé à tous les travaux préalables, que nous avions même obtenu des consensus clairs avec les partenaires de la forêt sur les droits des travailleurs et travailleuses, tant les documents de discussion, que le projet de loi et ensuite la loi finale, n’ont prévu de disposition pour harmoniser les nouvelles notions du régime au Code du travail », a critiqué M. Gagné. « Nous avions averti que les conséquences seraient désastreuses pour les emplois en forêt et voilà que nos pires prédictions se confirment : des salaires de 3$ à 4$ de l’heure de moins, l’augmentation des heures de travail, la non-rémunération du temps pour rejoindre les chantiers, la détérioration des mesures de santé et sécurité au travail, etc. », a indiqué le dirigeant syndical. Lire la suite